Reprise ou création d’entreprise, quelle est votre préférence ?

Lorsqu’on pense à entreprendre, on a généralement tendance à se méfier de l’échec. Ainsi, le porteur du projet se pose plusieurs questions à propos la rentabilité de sa future entreprise. Si certains préfèrent créer une entreprise à zéro, d’autres vont vers la reprise d’une entité déjà existante. Entre ces deux formules, il existe différents avantages et inconvénients pour chacune. Dans cet article, nous allons vous présenter les points à prendre en considération dans la reprise ou création d’entreprise. Après, c’est à vous de choisir.

La création d’entreprise : Pourquoi c’est plus intéressant que la reprise d’une entreprise ?

Créer une entreprise c’est prendre le choix de tout contrôler et décider de A jusqu’à Z. Certes, il existe différents types de statuts juridiques pour la création d’une entreprise, mais l’entrepreneur aura toujours le monopole de la planification et de la décision opérationnelle ou stratégique. Se lancer dans une telle aventure est pour de nombreuses personnes, un motif suffisant pour préférer la création à la reprise d’entreprise. Mais pour quelles raisons ?

Créer, c’est moins cher ?

Reprise ou création d'entreprise, quelle est votre préférence ? 2
Crédit photo : Pixabay

Une fois que l’entrepreneur a identifié le secteur d’activité qu’il souhaite attaquer, il passe au choix de la meilleure méthode pour fructifier son idée. Ainsi, créer une nouvelle entité lui permet d’investir moins d’argent au départ que lorsqu’il rachète une déjà existante. L’aspect financier est souvent très capital à ce sujet. En effet, cette décision permet même de faciliter l’accès à des financements pour son projet, parce que les banques et établissements financiers hésitent souvent à aider un projet de reprise.

Mieux connaitre son métier

La création d’entreprise garantit un meilleur apprentissage du métier, parce que l’entrepreneur se confrontera petit à petit à plusieurs situations qui amélioreront sa capacité de réaction. Le rachat d’entreprise, quant à lui, nécessite un profil plus expérimenté qui doit être opérationnel dès le début jour. Pour quelqu’un de nouveau dans le métier, créer une société est toujours plus commode et confortable.

Instaurer sa propre loi

Sur le plan technique, partir de zéro est toujours le meilleur moyen pour bâtir son entreprise sur des bases solides : tout sera nouveau et c’est l’entrepreneur qui mettra tout en place à son grès. S’il fait le choix inverse, le décideur peut se confronter à plusieurs obstacles liés à l’organisation de l’entreprise reprise : des conflits et litiges peuvent naitre et ralentir le démarrage de l’activité.

De plus, hériter l’antécédent d’une entreprise en difficulté ou sujet de faillite, peut compliquer la tâche des nouveaux dirigeants. Ces derniers, autre que s’adapter à l’organisation existante, doivent trouver de nouvelles cibles dans un secteur d’activité précis. Ceci peut s’aggraver si l’ancien propriétaire avait une mauvaise réputation sur le marché. En revanche, la création permet d’être actif sur tous les canaux. Ainsi, les entrepreneurs à la recherche des bonnes affaires s’intéressent plus à cette formule pour éviter tous les problèmes.

La reprise d’entreprise : ses avantages par rapport à la création d’entreprise ?

Lorsqu’une entreprise se trouve en difficulté de trésorerie ou quand son propriétaire décide de changer de métier, sa vente devient de plus en plus facile. Plusieurs entrepreneurs s’intéressent à cette formule et la préfèrent à la création d’une nouvelle entité. Mais, pour quels sont les réelles motivations de ces investisseurs, appelés plutôt « repreneurs d’entreprise » ?

Reprise ou création d'entreprise, quelle est votre préférence ? 3
Crédit photo : Pixabay

Reprendre, c’est moins couteux ?

Nous vous avons pourtant dit le contraire dans la première partie de l’article. Vous êtes confus ? Vous avez raison, mais restons patients. En effet, un projet de reprise est bien évidemment plus cher que celui de la création, parce que l’investisseur doit racheter l’actif de la société – certes à un prix réduit, mais il s’agit toujours d’une dépense- et régler également son passif (sauf si l’entreprise fait l’objet d’une liquidation judiciaire).

Cependant, cette opération devrait se rentabiliser rapidement et le repreneur constatera que son projet sera moins couteux sur le moyen et long terme. Dans certains secteurs, le retour sur investissement est beaucoup plus rapide que sur un projet de création. Il s’agit d’un avantage économique non négligeable.

Prendre le train en marche

Reprise ou création d'entreprise, quelle est votre préférence ? 4
Crédit photo : Pixabay

Reprendre une entreprise, c’est tout simplement reprendre les règnes d’un business qui fonctionne déjà. Certes, la machine peut tourner au ralenti au début de l’exercice, mais le repreneur va profiter d’un arsenal de ressources déjà en place : les partenaires commerciaux et financiers, le personnel qualifié, les machines et outils de production, le portefeuille client, etc. Ce dernier ne se limite pas uniquement à ça, mais il va hériter aussi la notoriété de la marque et sa part de marché. Alors, ce qu’un créateur d’entreprise devra mettre beaucoup de temps à le capitaliser, le repreneur l’aura déjà à ses mains dès le premier jour.
De cette manière, le nouveau propriétaire peut même commencer à générer des rémunérations au lieu d’attendre plus longtemps pour le faire s’il opte pour l’autre mode entreprenariat.

Le métier du chef d’entreprise ?

Il est connu qu’en créant une entreprise, on doit tout faire au même temps. L’entrepreneur est donc manager, directeur des ressources humains, comptable et parfois ouvrier. Alors que lorsque ce dernier rachète une entreprise, il trouvera une équipe déjà en place pour chaque fonction. Focus directement sur le métier du chef d’entreprise pour se concentrer au développement de l’entreprise, ses résultats et la performance de ses salariés.

Entre la reprise et la création d’une entreprise, le rapport est très délicat. Cela dépendra toujours de votre capacité d’adaptation et de vos envies en termes de management et investissement. Nous vous avons présenté les avantages et inconvénients de chaque concept, à vous de jouer maintenant !

Laisser un commentaire